image_ColRoss-Officers-1875
History Sponsors

Les Governor General’s Foot Guards célèbrent leur 150e anniversaire en 2022

Formed on June 7, 1872, the Governor General’s Foot Guards (GGFG) is Canada’s senior Army Reserve infantry regiment.

Au cours des 150 dernières années, le régiment a reçu 34 honneurs de guerre, et ses membres ont servi à l’étranger et au pays dans des guerres, des missions de maintien de la paix et des opérations nationales et internationale.

Actuellement, le GGFG fournit des renforts individuels aux unités de la Force régulière lorsqu’elles sont déployées dans le cadre d’opérations. Plus récemment, le régiment a déployé des membres dans le cadre de l’opération IMPACT en Irak et en Jordanie, de l’opération CALUMET en Égypte, de l’opération SOPRANO au Soudan, de l’opération REASSURANCE en Pologne et en Lettonie et de l’opération UNIFIER en Ukraine.

Le régiment maintient également une solide capacité d’intervention à l’échelle nationale pour soutenir les Canadiens au pays en cas de catastrophe naturelle ou d’urgence. Le régiment a déployé des soldats lors de la tempête de verglas de 1998, lors des inondations de 2017 et de 2019, et lors de la pandémie COVID-19 en 2020.

Le GGFG a son siège au Cartier Square Drill Hall à Ottawa depuis 1879.

Les membres du régiment prennent part à l’expédition du Nil de 1884 et, l’année suivante, fournissent une compagnie de tireurs d’élite à la colonne de Battleford pendant la rébellion du Nord-Ouest, où le régiment subit ses deux premières pertes à la bataille de Cut Knife Hill. Pendant la guerre des Boers, le régiment fournit des volontaires pour les différents contingents canadiens, principalement le 2nd (Special Service) Battalion, Royal Canadian Regiment of Infantry.

Le GGFG perpétue deux bataillons du Corps expéditionnaire canadien qui ont participé à la Première Guerre mondiale. Le 2e bataillon (Est de l’Ontario),  » The Iron Second « , qui faisait partie de la 1re Division canadienne, a servi sans interruption sur le front occidental de 1915 jusqu’à la fin de la guerre en 1918. Le 2e bataillon a également participé aux batailles d’Ypres, de Saint-Julien, de Festubert, de Pozières, de Vimy (1917), d’Arleux, de la colline 70, de Passchendaele, d’Amiens et du Canal du Nord, pour n’en citer que quelques-unes. À la fin de la guerre, 242 officiers et 5 084 soldats avaient combattu au sein du bataillon. De ce nombre, 52 officiers et 1 227 soldats ont été tués. Le 77e bataillon (Ottawa) a fourni des renforts au Corps canadien jusqu’au 22 septembre 1916, date à laquelle son personnel a été absorbé par le 47e bataillon (British Columbia), CEF et le 73e bataillon (Royal Highlanders of Canada) et le bataillon a été dissous. Les honneurs et les traditions de ces bataillons sont perpétués par le GGFG.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le GGFG a été mobilisé en mai 1940. En 1942, le régiment a été réenrôlé pour devenir une unité blindée afin de répondre au besoin d’un plus grand nombre d’unités blindées dans l’Armée canadienne, prenant le nom de  » 21e Régiment blindé canadien (G.G.F.G.) « . Il s’embarque pour la Grande-Bretagne le 23 septembre 1942. Le 24 juillet 1944, il débarque en France au sein de la 4e Brigade blindée, 4e Division blindée canadienne, et continue de combattre dans le nord-ouest de l’Europe jusqu’à la fin de la guerre, prenant part à la bataille de Normandie, à la bataille de l’Escaut et à la Rhénanie. Au cours de la guerre, le régiment a enregistré 101 morts et 284 blessés. Forceful III, un char Sherman qui a servi avec le régiment, est actuellement exposé au Musée canadien de la guerre à Ottawa et est dédié à la mémoire des membres du GGFG l, tués pendant la Seconde Guerre mondiale.

Depuis, les membres ont participé à de nombreuses opérations des Nations Unies et de l’OTAN, notamment à Chypre, en Somalie, dans l’ancienne République de Yougoslavie, en Haïti, en Éthiopie et en Sierra Leone. Au cours de la mission canadienne en Afghanistan, le GGFG a déployé de nombreux membres, prenant part aux Task Force 3-06, Task Force 3-08 et Task Force 1-10 à Kandahar, ainsi qu’à la mission d’entraînement Op ATTENTION à Kaboul.

Pour leur service actif, les membres du régiment ont reçu plus de 500 décorations, dont deux Croix de Victoria.

GG02-2017-0242-017
June 25, 2017
Ottawa, Ontario, Canada
His Excellency the Right Honourable David Johnston, Governor General and Commander-in-Chief of Canada, invited members of the public to join him for the annual Inspection of the Ceremonial Guard and the launch of Storytime on Sunday, June 25, 2017, on the grounds of Rideau Hall.
Credit: MCpl Vincent Carbonneau, Rideau Hall, OSGG