À propos de la Course de l’Armée du Canada

Depuis le canon qui sert de « pistolet de départ » jusqu’aux médailles de style « plaque d’identité » que tous les participants reçoivent, cette course unique en son genre est « militaire » du début à la fin. La Course de l’Armée du Canada concerne les civils et les militaires des Forces armées canadiennes réunis dans un esprit de solidarité et de camaraderie. C’est une occasion pour les soldats d’offrir aux Canadiens la chance de vivre l’esprit de corps militaire et de les remercier pour leur appui. C’est une occasion de dire merci aux militaires qui sont à leur service de tant de façons, ici-même et à l’étranger.

Histoire

L’IDÉE DE LA COURSE DE L’ARMÉE DU CANADA naît à la U.S. Army Ten-Miler à Washington D.C., au moment où le lieutenant-général Beare (qui est maintenant retraité, mais qui occupait alors le troisième poste en importance au sein de l’Armée canadienne) franchit la ligne d’arrivée. Il se retourne vers le colonel Dean Milner (maintenant major-général), son directeur de l’Instruction de l’Armée de terre, et lui demande : « Pourquoi ne
fait-on pas ça au Canada? ». Le colonel lui répond : « Vous êtes le général, monsieur. C’est à vous de me le dire! »

Army Run 0686LE MAJOR CHRIS HORECZY devient le premier directeur de la Course de l’Armée du Canada et est chargé de concrétiser le projet. « Ce sont les généraux qui ont eu l’idée, mais c’est Chris Horeczy qui a livré la marchandise », explique le Lgén Beare. Depuis 2009, le poste de directeur de la Course de l’Armée du Canada a été occupé par le major Luc Frenette (2010, 2011), le major Simon Côté (2012, 2013) et le major Gus Garant (directeur actuel de la Course, depuis 2014).

LE MAGAZINE RUNNING ROOM présente un article de couverture sur la toute première Course de l’Armée du Canada et devient l’un des principaux commanditaires et supporters de l’activité. Leur appui est demeuré inébranlable depuis et nous est toujours inestimable aujourd’hui.

7000_Runners_400px_72dpiLE 21 SEPTEMBRE 2008, 7 000 civils et militaires prennent part à la première Course de l’Armée du Canada, une participation dépassant largement les attentes de 1 000 personnes et fracassant les records quant au nombre d’inscriptions pour une course inaugurale au Canada.

2008-2009_400px_72dpiLA COURSE DE L’ARMÉE DU CANADA connaît une croissance de 50 %, avec 11 000 inscriptions. Elle devient la course connaissant la croissance la plus rapide au pays.

« Ce genre de croissance, c’est de l’inouï dans le monde de la course et ça prépare l’activité à un avenir très emballant. »
John Halvorsen, Président de Courez Ottawa

Rick Ball 2L’ONTARIEN RICK BALL, 44 ans, détenteur de plusieurs records au 10 km et au demi-marathon pour amputés unijambistes, bat le record mondial du demi-marathon à la Course de l’Armée du Canada avec un temps de 1:20:44.9 (le record antérieur était de 1:21:46).

Mitic

LE CAPORAL-CHEF JODY MITIC, qui a perdu ses deux jambes dans l’explosion d’une mine terrestre en Afghanistan, captive l’intérêt des Canadiens de partout au pays lorsqu’il termine son tout premier demi-marathon avec des jambes artificielles.

CanAR3Plus de 14 000 Canadiens et militaires ont marché, couru ou roulé lors de la troisième édition annuelle de la Course de l’Armée du Canada.

Le thème pour 2010 était : « Source d’inspiration et d’histoires a pris tout son sens aujourd’hui ».

ARMY RUN 0231Rick Ball, âge de 44 ans, qui a battu le record mondial pour le 10 km, demi-marathon et marathon des personnes amputées d’une jambe, participera encore une fois à la Course de l’Armée du Canada, mais sans l’intention de battre de nouveaux records. Ball a été également invité, de même que d’autres athlètes et entraîneurs de niveau mondial, à donner des cours lors d’une séance de formation avancée qui sera offerte aux membres du personnel militaire malades ou blesses. La formation sera animée par l’organisation Sans limites en partenariat avec le Comité paralympique canadien, Athlétisme Canada et le Programme de médecine physique et de réadaptation des Forces canadiennes.

CINQ FOIS MÉDAILLÉ PARALYMPIQUE, Jason Dunkerley – l’un des plus célèbres coureurs de demi-fond avec déficience visuelle – a participé à la Course de l’Armée du Canada pour la première fois en 2011. Depuis, il a participé plusieurs fois et courra de nouveau en 2015. En 2012, il fut conférencier lors du repas de pates.

La Course de l’Armée du Canada a célébré son 5e anniversaire en adoptant un logo special.

De nouvelles médailles des participants ayant la même forme que les plaques d’identité militaires ont été lances.

De nouvelles catégories ont été ajoutées chez les athlètes blessés, malades et handicapés, pour les coureurs avec déficience visuelle et les cyclistes à main

Le concours des postes d’encouragement a vu le jour, où six organisations sans but lucratif, écoles, corps de cadets et organismes de bienfaisance se sont mesurés les uns aux autres pour remporter les grands prix.

LEURS EXCELLENCES le très honorable David Johnston, gouverneur général et commandant en chef du Canada, et Mme Sharon Johnston deviennent les présidents d’honneur de la Course de l’Armée du Canada.

BMO devient le commanditaire principal de la Course de l’Armée du Canada.

LE DOMAINE DE RIDEAU HALL – la résidence officielle et le lieu de travail du gouverneur général – est intégré au parcours du demi-marathon.

13SO-PO-Rick_Hansen-SELECT--3441LE COLONEL HONORAIRE RICK HANSEN – athlete paralympique parmi les plus décorés au monde et défenseur des droits à l’accessibilité – participe pour la toute première fois à la Course de l’Armée du Canada (5 km) et est conférencier lors du repas de pâtes (qui affiche complet).

LA COURSE DE L’ARMÉE DU CANADA reçoit le prix Esprit communautaire lors de la cérémonie de remise de prix de Tourisme Ottawa. On souligne le rôle qu’elle joue dans le rapprochement des communautés locales, nationales et militaires à l’appui des Canadiens et des Canadiennes en uniforme.

2016_commanders_challenge_compositeLe Défi du commandant est ajouté à la liste des activités de la fin de semaine de la Course de l’Armée du Canada. Le Défi est une épreuve officielle de la Course de l’Armée du Canada au cours de laquelle les participants doivent effectuer le 5 km ET le demi-marathon en courant, en marchant ou en roulant. Comme le nombre d’inscriptions était limité à 2000 la première année, cette nouvelle épreuve a rapidement affiché complet. Elle sera de retour en 2017.

chris_koch_commanders_challenge_2016Né sans bras ni jambe, Chris Koch, fondateur de l’organisation If I Can, a effectué les 26,1 km du tout premier Défi du commandant de la Course de l’Armée du Canada sur une planche à roulettes longue. Il était également l’un des orateurs invités au repas de pâtes annuel précédant la course.

Septembre 2017 marque la dixième édition annuelle de la Course de l’Armée du Canada. Pour célébrer cet anniversaire, un nouvel événement de 10 km a été ajouté pour 2017.

L’entreprise General Dynamics Mission Systems–Canada, l’un de nos partenaires de longue date, occupera un rôle encore plus grand en 2017, en devenant le commanditaire principal du 5 km. Le 5 km de la Course de l’Armée du Canada, présenté par General Dynamics Mission Systems–Canada; la plus grande épreuve de 5 km au pays!

Relais à trois participants – NOUVEAUTÉ en 2017 : Mettez sur pied une équipe et participez à toutes les courses dans le cadre de ce nouveau défi! Chaque participant recevra son propre dossard et vous pouvez entreprendre votre course même si un membre de votre équipe n’a pas encore terminé la sienne.

Pour commémorer le 100e anniversaire de la Bataille de la crête de Vimy (Première Guerre mondiale) en 2017, la Course de l’Armée du Canada a ajouté le Défi Vimy, en partenariat avec Anciens Combattants Canada, à notre liste d’événements pour cette année. Les participants au Défi Vimy courent, marchent ou roulent officiellement le 5km ET le 10K et recevront un dossard et chandail uniques. De plus, une fois le Défi terminé, ils recevront une pièce spéciale ainsi que leur médaille en forme de plaque d’identité militaire.

2006 : L’idée de la Course de l’Armée du Canada a pris naissance en octobre 2006, lors de la course « U.S. Army 10-Miler ». Lorsque le lieutenant-général Stuart Beare (à l’époque le troisième plus haut gradé de l’Armée canadienne) a franchi le fil d’arrivée; il s’est tourné vers son Directeur – Instruction de l’Armée de terre, le colonel Dean Milner, et il lui a demandé : « Pourquoi ne faisons-nous pas cela au Canada? » Ce à quoi le colonel a répondu : « Monsieur, le général, c’est vous, c’est donc à vous de me le dire! »

Le col Milner et le lgén Beare ont monté une proposition, l’ont présentée au commandant adjoint de l’Armée canadienne (le lgén Guy Thibault) et, ensemble, ils ont proposé l’idée au commandant de l’Armée de l’époque, le lgén Andrew Leslie, et enfin au Conseil de l’Armée.

On connaît la suite. On a mis au point des plans détaillés d’un événement qui, dès sa deuxième année, deviendrait la course connaissant la croissance la plus rapide au pays.

Dans cette photo prise en 2008, le Lgén Beare (à droite) et l’adjudant-chef de l’Armée, Wayne Ford, posent pour une image à la ligne d’arrivée, où ils ont encouragés et ont offert leurs félicitations aux finisseurs.

2007 : En 2007, le major Chris Horcezcy (maintenant à la retraite) a été nommé premier directeur de la Course de l’Armée du Canada et a été chargé de mener l’idée à bien.

« Des généraux en ont eu l’idée, souligne le lieutenant-général Stuart Beare, que l’on crédite d’avoir eu l’idée de la Course de l’Armée du Canada, mais pour livrer la marchandise, il a fallu Chris Horeczy. »

Chris a jeté les bases de nombreux éléments de la Course de l’Armée du Canada qui existent encore aujourd’hui : des médailles en forme de plaques d’identité militaire placées au cou des finissants par des soldats, de l’équipement militaire mis en exposition, un canon à la place du pistolet de départ, des musiques militaires et un départ plus tôt pour les soldats blessés et malades.

Cette année, lorsqu’on lui a demandé son opinion sur l’évolution de la course, il a répondu : « Génial! Tous les directeurs de la course ont fait un travail superbe pour jeter les bases de l’événement et en améliorer l’ambiance. Tout cela est formidable. »

Depuis 2009, le poste de directeur de la Course de l’Armée du Canada a été assumé par le maj Luc Frenette (2010, 2011), le maj Simon Côté (2012, 2013) et le maj Gus Garant (l’actuel directeur de la course).

 

 

 

 

 

 

2008 : Le commandant en service de l’Armée canadienne est l’hôte officiel de la Course de l’Armée du Canada, c’est lui qui approuve les plans et l’orientation d’ensemble dans les mois qui précèdent la fin de semaine de l’événement, qui accueille les participants durant les cérémonies d’ouverture et qui exécute de nombreuses autres tâches tout au long de la fin de semaine de la Course de l’Armée du Canada. Notre premier hôte – et l’un de ceux qui ont travaillé à faire de la Course de l’Armée du Canada une réalité – était le lieutenant-général Andrew B. Leslie (2008, 2009).

Il a été suivi par le lgén Peter Devlin (2010, 2011, 2012), le lgén Marquis Hainse (2013, 2014, 2015), puis le lgén Paul Wynnyk (l’actuel commandant).

 

 

 

 

 

 

2008 : Le 21 septembre 2008, la Course de l’Armée du Canada est passée à l’histoire au Canada en fracassant le record pour le plus grand nombre d’inscriptions lors d’une course inaugurale. Bien que des organisateurs de course professionnels aient dit que 1 000 participants constitueraient un bon nombre pour un premier événement, plus de 7 000 coureurs se sont présentés, dépassant toutes les attentes.

 

 

 

 

 

 

2008 : Lors de la Course de l’Armée du Canada inaugurale, 25 soldats blessés ou malades ainsi que d’autres athlètes handicapés (dont quatre soldats américains blessés en Iraq) ont pu partir 15 minutes plus tôt pour le 5 km et le demi-marathon. Leur détermination et leur esprit « sans limites » ont cimenté le départ anticipé comme une tradition et un fait saillant de la Course de l’Armée du Canada, et l’année suivante (2009), on a créé une catégorie officielle pour les coureurs « malades, blessés et handicapés ».

En 2016, près de 200 personnes ont pris un départ anticipé (56 pour le demi‑marathon et les autres pour le 5 km) et c’était tout aussi émouvant et inspirant que ce l’était en 2008.

En septembre, venez encourager ces gens remarquables!

 

 

 

 

 

 

2008 : Voici à quoi ressemblaient les tout premiers chandails de la Course de l’Armée du Canada. Le motif DCamC (camouflage) – qui fait maintenant partie intégrante du modèle du chandail – n’a été ajouté qu’en 2010, et le chandail du 5 km est devenu rouge en 2012.

Les chemises de la Course de l’Armée du Canada inaugural en 2008. Le 5 km (blanc) et le demi-marathon (noir).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2008 : Nos toutes premières médailles de finissants ressemblaient beaucoup aux plaques d’identité portées par les militaires américains. Ce n’est qu’à notre cinquième anniversaire, en 2012, qu’on a créé une nouvelle médaille ressemblant davantage aux plaques d’identité que portent les membres des Forces armées canadiennes.

 

 

 

 

 

 

 

 

2008 : Le gagnant du tout premier 5 km de la Course de l’Armée du Canada était le soldat Ryan McKenzie, un réserviste de l’Armée de 31 ans de Victoria (C.‑B.), qui a fini avec un chrono de 14:53:09. À l’époque, McKenzie était l’athlète le « plus victorieux » du sport interuniversitaire canadien. Il a de nouveau remporté les honneurs du 5 km de la Course de l’Armée du Canada en 2009 et 2012.

Voici ce qu’a dit McKenzie à l’époque : « La Course de l’Armée a été l’expérience la plus exceptionnelle que j’aie vécue avant, pendant et après une course. J’aime ce que ça représente, et je suis honoré d’être capable d’y participer. Mon objectif n’était pas de gagner, je voulais représenter les Forces armées du mieux que je le peux. »

 

 

 

 

 

 

2008 : La gagnante du tout premier 5 km de la Course de l’Armée du Canada était Lanni Marchant (17:22:4). Nous avons fait une recherche pour voir ce qu’elle faisait ces jours-ci et nous avons trouvé cet incroyable site Web. Allez y jeter un coup d’œil : http://www.lannimarchant.com/ (Contenu provenant d’une source externe disponible en anglais seulement).

 

 

 

 

 

 

2008 : Bien que la Course de l’Armée du Canada soit d’abord et avant tout un « parcours » plutôt qu’une « course », elle comporte toujours un élément compétitif. Le gagnant de notre tout premier demi-marathon était Matthew Leduc, d’Ajax (Ontario), avec un temps de 1:12:31.1.

 

 

 

 

 

 

2008 : Lors de notre course inaugurale, la gagnante du demi‑marathon était Liz Maguire d’Ottawa, avec un temps de 1:22:19.5. Liz a participé à chaque Course de l’Armée du Canada depuis, le plus souvent au 5 km (elle a pris la deuxième place en 2010, 2012 et 2016). Merci pour votre soutien indéfectible, Liz. Nous espérons vous revoir cette année!

 

 

 

 

 

 

2008 : Le Coin du coureur a un grand partisan et commanditaire de la Course de l’Armée du Canada depuis le premier jour et un élément clé de notre succès. Voici l’histoire peu connue de la façon dont cette entreprise connue en est venue à participer.

En 2008, le lieutenant‑général Stuart Beare (maintenant à la retraite) – que l’on crédite d’avoir eu l’idée de la Course de l’Armée du Canada – était sur un vol en direction de Wainwright (Alberta), et il s’est trouvé assis à côté de John Stanton fils, dont le père John Stanton est le fondateur des boutiques Le Coin du coureur.

Voici ce qu’en a dit le général Beare : « J’ai demandé à John ce qu’il pensait de l’idée d’une course de l’Armée au Canada et si Le Coin du coureur voudrait en faire partie. Quelques jours plus tard, j’ai reçu un courriel de John Stanton père me disant : ‟Nous embarquons!” et peu de temps après, je me retrouvais sur la couverture du magazine Running Room. Alors avant même d’avoir tenu une course, nous étions sur la couverture. Incroyable! »

Merci aux boutiques Le Coin du coureur pour tout le soutien apporté au fil des ans. Vous êtes vraiment un bon partenaire!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

l y aura plus de contenu à propos de l’histoire de la Course de l’Armée du Canada à venir en célébration de notre 10ème anniversaire en 2017!

COMMANDITAIRES

Inscription à la SITREP

Consultez SITREP, notre bulletin bimestriel, qui contient les dernières nouvelles, des conseils d’entraînement, des recettes, des récits inspirants et plus encore!